1. Home
  2. »
  3. tous les articles
  4. »
  5. Numérique en France : Coronavirus et répercussions
École commerce Paris

Numérique en France : Coronavirus et répercussions

Quelles sont les répercussions de la période coronavirus sur le numérique en France ?

Par Safia Delhay, étudiante.

Numérique : La pandémie de coronavirus balaie la planète entière, en France le nombre de morts est à ce jour de 29 000 personnes. Humainement c’est horrible, mais il y a aussi d’autre répercussion sur le monde. Cette situation sans précédent, signifie que nous devons changer nos habitudes, se développer autrement et se tourner davantage vers le digital, globalement il faut remettre en question toute notre façon de penser. Aujourd’hui nous allons aborder tout cela.

Les secteurs touchés dans le digital

Je vais vous présenter quelques secteurs en lien direct avec le digital qui on subit des dommages dûs au covid 19 :

Les dépenses dans le secteur du voyage est en chute libre. Dans ce domaine il y a du chômage technique et des agences à l’arrêt complet. Le démarrage risque d’être compliqué et assez timide. Mais une fois cette crise passé les gens auront fortement besoin de partir et à ce moment la ils pourront redémarrer.

Dans le domaine du cosmétique, les ventes se sont effondrées mais grâce a la vente en ligne il y a pu avoir une légère compensation. La majorité de leurs ventes ne se faisait pas sur internet c’est pour cela malgré le faites qu’ils fassent pas mal de vente sur internet cela ne compense pas assez.

Pour les vêtements déjà avant le confinement les gens acheté de plus en plus sur internet ce qui a été bénéfique pour eux mais malgré tout, cela a tout de même engendrer beaucoup de perte.

Le milieu de l’automobile est l’un des plus gros secteurs de la dépense digitale dans le monde . Et c’est pour cela que ce secteur a beaucoup souffert de cette crise. Car pourriez-vous changer votre voiture dans de pareilles circonstances ?

Le dernier auxquelles nous ne pensons pas directement, ce sont les constructeurs aériens, ils consomme énormément de technologies embarquées et on du réduire fortement leurs capacité. De plus ce milieu dépend aussi du tourisme ce qui ne facilite pas leur projet futur.

Digitalisation des entreprises françaises

La digitalisation est un terme lié à la numérisation, c’est aussi lié aux nouveaux usages des consommateurs et aux nouveaux objets qui affectent directement le modèle commercial et l’organisation actuels. On peut l’associer à la définition de la transformation digitale, et ce terme est de plus en plus utilisé dans le cadre de la transformation numérique de l’entreprise.

Le coronavirus a changé notre vie quotidienne, en particulier notre organisation au travail. Nous avons vécu une digitalisation intensive.

Le premier signe de la digitalisation des entreprises françaises c’est le télétravail. D’après RTL 40 % des Français ont adopté le télétravail pendant le confinement. Et certain sont restés en télétravail même une fois le déconfinement arrivé. Au départ les entreprises étaient très réticente mais grâce au développement de nos technologies , on pouvait continuer à se retrouver lors de visioconférences et communiqué rapidement grâce au plateforme de messageries instantanée. L’importance pendant cette crise c’était de pouvoir s’adapter afin de continuer au mieux ses activités. Mais cela fait aussi appel à une bonne organisation et beaucoup de rigueur afin de pouvoir travailler en équipe mais à distance. En France, les PME (entreprise de moins de 500 employés) ont du mal à passer au digital, s’adapter est donc beaucoup plus compliqué pour eux que pour les startups et les grandes entreprises.

La digitalisation des entreprises sert en premier temps à garder son activités en marche grâce au télétravail. C’est essentiellement une question de survie. Mais il sert aussi a rebondir pour pouvoir repartir sur de bonne base car économiquement tout le monde ne pourra pas se relever.

Aujourd’hui, la transformation digitale ouvre de nombreuses portes avec de nouvelles sources de valeur, il suffit juste de savoir comment les utiliser. La digitalisation permet de pouvoir affirmer son image de marque, de se démarquer des concurrents afin d’entretenir un lien avec la clientèle. Et cela beaucoup le compris grâce au covid 19 qui a handicapé leurs activités habituelle. La digitalisation est aussi une sécurité car si l’entreprise a déjà été digitalisée avant le corona l’activité a pu surmonter les problème moins difficilement qu’une entreprise qu ne l’était pas.

Pendant ce confinement beaucoup de boutique vitrine on commencé à se lancer sur internet en faisant une boutique e-commerce et en créent leurs réseaux sociaux. Pourtant même si la boutique en ligne n’est pas une obligation (hors covid), créer un site vitrine ainsi que des réseaux sociaux pour une boutique physique permettra de créer une meilleure expérience client, de se rapprocher d’eux et même de se faire de nouveaux clients. Le but est d’augmenter sa compétitivité et créer de nouveaux canaux d’acquisition de clients.

En conclusion cette période aura permis à certaine entreprise de comprendre l’importance du digital pour une entreprise peut importe son secteur d’activité. Et ce contexte nous a démontrer à tous, petite,moyenne et grandes entreprises doivent être agile pour mettre en place une bonne stratégie de digitalisations des outils.

Opportunité : Pour qui ?

Tous les secteurs à distance ne nécessitant pas de contact humain peuvent continuer leurs activité même pendant le confinement et certain l’ont même renforcer.

La grande distribution que se soit en magasin, en drive ou en livraison a explosé, elles n’a jamais connu une aussi grande vague d’achat.

Un autres secteur a fait un bond de fréquentation : l’audiovisuel !

D’après une enquête de Ifop, fin mars 2020, 55 % des internautes interrogés disaient avoir augmenté leurs consommation de séries, 53 % pour les jeux vidéo et 50 % pour les films.

Par ailleurs, la télévision a battu en mars son plus haut niveau d’audience historiquement.

Les plateformes spécialisées dans la prestations de visionnement en ligne de film, séries, animés etc comme Netflix et Disney + par exemple ont aussi subi une hausse d’abonnement astronomique.

Prenons Netflix en exemple : dans son rapport trimestriel du 22 avril 2020, il est précisé avoir dépassé son record avec 15,77 millions de nouveaux abonnés en a peine 3 mois soit une augmentation de 9,4 %. Je n’ai pas encore abordé les jeu vidéo, pourtant eux aussi ont subi une croissance d’achat et de fréquentation. Les 2 stars de notre confinement sont « Doom » et surtout « Animal Crossing », leurs croissance a bondi jusqu’à 180 % du 16 au 22 mars selon Gameindustry. Animal Crossing est un jeu de nintendo a su briller durant ce confinement ! Il était partout, en live, sur youtube, dans nos caddies …

Pendant cette période compliqué, le but était de se déplacer le moins possible. Alors pour étudier, il y a eu des cours à distance sur de multiple plateforme. Pour pouvoir consulter son médecin, des rendez-vous médical par vidéo sur Doctolib par exemple.

Mais pour remplacer les salles de sport, les moyens déployé et les résultats obtenues ont dépassé toute les espérence. De nombreux programmes sportif sur les réseaux sociaux ont vu le jour, quand les application déjà existantes n’hésitez à innover afin d’attirer les nouvelles cible : les confinés.

Beaucoup d’autres secteur ont tiré profit du corona et du confinement mais je vont en est montrer quelque uns. Le but étant de vous montrer que malgré le négatif et la dureté de la situation, il est possible de voir une opportunité la ou il n’en a pas.

Découvrez aussi d’autres écoles du Groupe NEXT!

Bachelor Institute : Découvrez aussi notre Bachelor Sport Management / Bachelor Luxe / Bachelor Évenementiel, à LyonParis et Bordeaux

Magnum : Découvrez le BTS Viti/Vinicole, à LyonParis et Bordeaux

Atlas : Découvrez le BTS Tourisme et nos campus de Lyonparis et Bordeaux

Webtech : Découvrez le BTS SIO et nos campus de LyonParis et Bordeaux

Escen : Découvrez notre école de commerce à ParisLyon et Bordeaux

NEXTU

Facebook
Twitter
LinkedIn
escen 1 mockup (1)

Sur le même sujet

Master Marketing Digital : quels métiers après ?

Master marketing digital – Selon les dernières études menées par la FEVAD sur le marché du e-commerce en France, il atteindrait les 32,5 milliards d’euros au 1er trimestre 2022. Un chiffre qui ne cesse de s’accroître au vu de l’expansion des acheteurs mobinautes et des sites e-marchands. Les comportements des acheteurs se sont vus changer rapidement, tout comme leur parcours d’achat. Et pourtant, 60% des salariés jugent la stratégie digitale de leur entreprise en retard, et sont à la recherche active de profils qualifiés dans le domaine. Dans cet article, découvrez les métiers après un master marketing digital.

Lire la suite »