1. Home
  2. »
  3. Non classé
  4. »
  5. Comment évoluent les métiers du marketing digital ?
Comment évoluent les métiers du marketing digital ?

Comment évoluent les métiers du marketing digital ?

La transformation digitale de la société a bouleversé le fonctionnement des entreprises. Chacune doit aujourd’hui posséder son propre site Internet, ainsi que ses réseaux sociaux. Pour les chefs d’entreprise, réussir leur transition digitale est accessible avec l’embauche de consultants spécialistes des métiers du web. L’entreprise peut recruter individuellement différents professionnels ou préférer embaucher un consultant qui centralise tous les métiers du digital. En effet, réussir en tant que consultant accompagne le chef d’entreprise de bout en bout et le libère totalement de la gestion de son marketing digital.

Voici les principaux métiers du digital liés aux nouvelles technologies.

La conception de sites Internet

Toute entreprise désirant construire son projet web doit commencer par créer son site et sa boutique s’il officie dans le e-commerce. Il a besoin pour cela d’un chef de projet qui coordonne les différents spécialistes : développeur web, UX designer, graphiste web, etc.

Le concepteur du site peut partir de structures disponibles en open source qu’il adapte à l’activité de son client. Cependant, si l’entreprise nourrit un projet digital plus ambitieux, elle fera appel au métier de développeur. Ce spécialiste des langages informatiques conçoit un site unique et original, parfaitement en phase avec l’esprit de l’entreprise. Il est le seul à pouvoir construire un média innovant pour communiquer avec les clients et favoriser la notoriété de la société.

Le responsable du web marketing

Le marketing digital a pris une place prépondérante pour accompagner dans la digitalisation des entreprises. Son responsable a été formé au webmarketing pour attirer les prospects et les clients, ainsi que pour les fidéliser. Il sait exploiter des traces digitales pour optimiser le trafic du site.

Le responsable du web marketing est extrêmement polyvalent. Ses tâches sont les suivantes :

~     analyse du comportement des internautes ;

~     choix et mise en place des outils de marketing les plus judicieux pour amener le prospect à devenir client ;

~     conception de stratégies visant fidélisation des clients ;

~     mise en place du SEO (référencement naturel), SEA (référencement payant) et SMO (référencement social) ;

~     paramétrage d’une veille stratégique pour espionner ses concurrents ;

~     analyse des données pour ajuster en temps réel ses stratégies (il peut pour cela travailler avec un data analyst, spécialiste du big data).

Le responsable e-commerce comme métier digital

De plus en plus d’entreprises passent au e-commerce, même si elles disposent d’un commerce physique. Ce phénomène a été largement amplifié par les confinements dus au covid. Intégrer le e commerce spécialisé dans l’expérience utilisateur est ainsi devenu incontournable et le responsable e-commerce est un métier en plein essor.

La mise en place d’une e-boutique demande des connaissances techniques, psychologiques et commerciales. La boutique doit être techniquement parfaite, avec un design agréable et une ergonomie fluide. Elle doit inspirer confiance pour le client aille au bout d’un tunnel de vente, conçu en tenant compte des techniques commerciales.

La concurrence est extrêmement rude, ce qui oblige le responsable e-commerce à peaufiner chaque aspect du site. Il est formé au SEO, SEA, SMO, marketing digital, design web, techniques de vente propres à Internet et il doit parfois même s’occuper du community management.

Enfin, le responsable e-commerce doit être capable d’analyser toutes les données du site pour ajuster sa stratégie en temps réel : évolution de la fréquentation, pages les plus performantes, pertinence du tunnel de vente, intérêt du contenu (blog et fiches produit), etc.

Le community manager

Postuler le poste de community manager est un métier à temps plein. En effet, ce spécialiste des réseaux sociaux est responsable de la notoriété de sa société. Il participe à la sélection des réseaux les plus pertinents en fonction de l’activité de l’entreprise et se charge de leur animation. Il doit pour cela analyser la cible de l’entreprise, car chaque réseau social draine des communautés spécifiques.

En plus des grands réseaux tout public, il doit connaître les réseaux spécialisés, plus confidentiels, mais plus réactifs et prescripteurs. Ils permettent en effet de cibler plus précisément les destinataires des posts.

Le community manager s’astreint à une communication régulière sur les réseaux qu’il a sélectionnés. Il ne doit pas se disperser sur des médias peu porteurs, mais doit s’attacher à fidéliser les followers de l’entreprise.

Le community manager est en relation avec les influenceurs qui peuvent l’aider dans sa quête de notoriété. Comme pour les réseaux sociaux, il doit sélectionner les influenceurs avec la plus grande précaution. L’objectif est de créer de la viralité. À cette fin, il est préférable d’avoir recours à un micro-influenceur dont la communauté est très active, plutôt qu’un gros influenceur, avec une notoriété supérieure, mais dont la communauté est peu réactive.

Le community manager reste toujours très disponible, car il doit régir à n’importe quel moment à un buzz viral, favorable ou défavorable. Dans le premier cas, il rebondit pour transposer les partages en ventes ; dans le second cas, il doit instantanément mettre en place la parade ad hoc pour stopper net toute rumeur qui nuit à la notoriété de l’entreprise.

Le directeur marketing

Le directeur marketing chapeaute l’ensemble des stratégies marketing. Il travaille en relation directe avec la direction et délègue la mise en action des plans d’action au chef de produit.

Le directeur marketing porte sur ses épaules la politique commerciale d’entreprise, ce qui l’oblige à connaître toute la chaîne digitale, sur un plan à la fois technique, artistique et commercial. Il est également un fin psychologue formé aux techniques de vente. Il doit anticiper les besoins et désirs des clients en devinant quelles sont les tendances à naître.

Le directeur marketing est capable d’analyser les données pour comprendre comment faire progresser son chiffre d’affaires. Il met également un service de veille pour observer à la loupe ses concurrents et opter pour de meilleures stratégies.

Étant à la tête de plusieurs équipes, le directeur marketing est un leader charismatique qui sait manier la diplomatie pour motiver ses troupes et les amener à donner le meilleur d’elles-mêmes.

Le métier de traffic manager

Le traffic manager occupe un poste clef dans la chaîne digitale : sa tâche consiste à augmenter le trafic d’un site Internet, donc le nombre de prospects, donc le nombre de clients, donc le chiffre d’affaires.

Pour cela, il utilise tous les outils de l’économie digitale : stratégie, veille, publicité payante, référencement naturel, études de marché pour définir la cible, analyse des données, réseaux sociaux, etc. Selon la taille de l’entreprise, il travaille seul ou avec une équipe sous ses ordres.

Les métiers du digital incluent bien d’autres professions plus spécialisées : chef de projet marketing digital, responsable de marque (digital brand manager), développeur, chef de projet web, commercial web, développeur mobile, chargé de SEO, chargé de CRM, chargé de communication digitale, webdesigner, data analyst, etc.

Si tu souhaites intégrer une école te permettante te former aux métiers du digital alors rejoins l’ESCEN et pas notre concours d’entrée ! 

Vous souhaitez en savoir plus sur l’ESCEN ?

  • Programmes
  • Débouchées 
  • Modalités 

Récupérez dès maintenant la brochure !


Récupérer la brochure

brochure escen

NEXTU

Facebook
Twitter
LinkedIn
escen 1 mockup (1)

Sur le même sujet

Master Marketing Digital : quels métiers après ?

Master marketing digital – Selon les dernières études menées par la FEVAD sur le marché du e-commerce en France, il atteindrait les 32,5 milliards d’euros au 1er trimestre 2022. Un chiffre qui ne cesse de s’accroître au vu de l’expansion des acheteurs mobinautes et des sites e-marchands. Les comportements des acheteurs se sont vus changer rapidement, tout comme leur parcours d’achat. Et pourtant, 60% des salariés jugent la stratégie digitale de leur entreprise en retard, et sont à la recherche active de profils qualifiés dans le domaine. Dans cet article, découvrez les métiers après un master marketing digital.

Lire la suite »